4 Conseils pour mieux accepter la critique en entreprise

4 Conseils pour mieux accepter la critique en entreprise

 

 

Dans le monde professionnel, la critique est essentielle pour avancer, s’améliorer, évoluer. Ces feedbacks négatifs sur votre travail doivent être abordés de manière juste et bienveillante, et ceux-ci doivent mettre en évidence les axes d'amélioration afin d’aller de l'avant. Cependant, il est parfois difficile de les accepter.

La rédaction d’INOPIA FINANCE vous livre quelques conseils pour mieux accepter la critique en entreprise et en tirer le meilleur !

 

1 - Faites-le point avec vous-même en vous auto-évaluant. 

 

En vous évaluant régulièrement, aussi objectivement que possible, vous garderez à l'esprit vos forces et vos faiblesses. Cette auto-évaluation vous permettra de renforcer votre confiance, et vous serez également plus disposé mentalement à accepter la critique, si elle correspond à des points que vous avez déjà identifiés.

 

 

2 - Essayez de comprendre la critique

 

Recevoir une critique n’est évidemment pas agréable. Souvent vécue comme un affront, la critique touche directement à l’ego personnel. Par conséquent, le premier instinct est souvent d’apporter des arguments pour se défendre … mais c’est justement la chose à éviter.

Prenez du recul sur la situation, même si la critique ne vous semble pas complètement justifiée. Restez attentif aux reproches qui vous sont faites. Gardez en tête que la personne qui vous critique ne remet pas en cause votre personne mais plutôt vos savoir-faire professionnels. 

N’hésitez pas à lui poser des questions, comme lui demander des précisions sur sa critique ou bien encore quels sont les éléments qui l’ont conduit à formuler cette remarque.

 

 

3 - Travaillez sur vos faiblesses

 

Avec la vigilance que vous avez eue pour comprendre le plus objectivement la critique, travailler au changement. Attaquez-vous à votre plan d’action et tenez-vous-y, afin de corriger les erreurs qui ont pu être mises en avant.

Si vous êtes amenés à un désaccord avec votre interlocuteur, gardez des traces détaillées de l’ensemble de vos réalisations pour témoigner de vos résultats ce qui permettrait d’appuyer vos propos.

 

4 - Prenez la critique comme une forme d'aide

 

Gardez à l’esprit que tout feedback, qu’il soit positif ou négatif, signifie que l’on s’intéresse à votre travail ; n’avoir jamais aucun retour serait donc inquiétant. Une critique doit toujours être constructive pour celui qui la reçoit.

 

La rédaction d’INOPIA FINANCE espère que nos conseils vous ont permis de vous mettre en conditions afin d’accepter la critique plus facilement.

Notez cet article:

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
jeudi 23 septembre 2021
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Les + consultés

  Depuis quelques années, le burn-out et le bore-out marquent le paysage du monde du travail et illustrent un certain mal-être professionnel. Le dernier né de la famille des maux liés au travail ...
Tendance durable : des évènements pour recruter !Pour de nombreuses entreprises, l’évènementiel est un nouveau canal de recrutement qui offrent une multitude d’avantages. ...
 Demander une augmentation nécessite un peu de préparation, voici quelques conseils pour se lancer !
Une enquête récemment menée par la DFCG et Décision Performance auprès d’entreprises de tous les secteurs et réparties dans 38 pays fait le point sur l’impact de la transformation digitale dans le mét...
KPMG s’est associé à la FPF (association professionnelle Financement Participatif France) pour réaliser l’édition 2017 du baromètre de la finance participative en France. ...